Nous n’avons pas vu passer les jours, un livre de Simone Schwarz-Bart et Yann Plougastel

Le 30 septembre 2006, l’écrivain André Schwarz-Bart disparaissait, à 78 ans, dans un relatif anonymat. Étonnant lorsque l’on songe que son roman fleuve, Le Dernier des Justes (Seuil, prix Goncourt 1959), véritable événement littéraire en son temps, traduit dans le monde entier, est à la littérature ce que Shoah est au cinéma documentaire. Lanzmann lui-même […]