Sortir de l’ère victimaire. Pour une nouvelle approche de la Shoah et des crimes de masse, un livre de Iannis Roder

« Il y a vingt ans, fraîchement nommé dans [un] collège de Saint-Denis » (p. 7), Iannis Roder, professeur d’histoire-géographie, de gauche, antiraciste, découvre un « antisémitisme virulent et décomplexé » (p. 7) chez certains de ses élèves dont une partie assume ouvertement en avoir « assez de la souffrance des juifs » (p. 7). […]